Le parcours de soins coordonné : comment ça marche ?

Le parcours de soins consiste à choisir et désigner un médecin référent auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Le médecin choisi est ensuite votre interlocuteur privilégié pour tout problème de santé : c’est lui qui vous oriente si nécessaire vers des spécialistes et établit votre parcours de soins.

En consultant en priorité votre médecin traitant référent, vous bénéficiez d’un meilleur remboursement de vos dépenses de santé. Dans le cas contraire, vous êtes moins bien pris en charge par l’Assurance maladie et votre complémentaire santé.

Un exemple pour mieux comprendre :

Vous consultez un médecin généraliste de secteur 1. La consultation s’élève à 25 €.

Si vous respectez le parcours de soins (vous avez, l’Assurance maladie vous rembourse 70 % de ce montant - 1 € de participation forfaitaire (montant à votre charge), soit 16,50 €. Votre mutuelle santé vous rembourse les 30 % restants, soit 7,50 €. Il reste 1 € à votre charge.

En cas de consultation en dehors du parcours de soins, l’Assurance maladie vous rembourse 30 % de la consultation - 1 € de participation forfaitaire (montant à votre charge), soit 6,50 €. Votre mutuelle vous rembourse toujours 7,50 €. Il reste 11 € à votre charge.
 

Exceptions

Dans certains cas, le recours à un médecin autre que le médecin traitant est admis.

  • Si vous êtes confronté à une urgence de santé majeure, en déplacement ou en vacances ou bien si votre médecin traitant est absent, vous pouvez consulter un autre médecin sans qu’il y ait d'incidence sur vos remboursements.
  • Certains spécialistes peuvent également être consultés, sans avoir à passer par un médecin traitant, c’est le cas pour : le dentiste ; l’ophtalmologue ; le gynécologue ; le pédiatre ; le psychiatre (pour les 16-25 ans).